Article


17.05.2019

Qui est le nouveau Président de la fondation Neurodis ?

Le Pr Stéphane Thobois a été élu le 29 avril dernier, découvrez son interview !

Vous avez été élu Président de la fondation Neurodis le 29 avril dernier par le Comité Stratégique de la fondation Neurodis, pouvez-vous dire quelques mots sur votre parcours afin de vous présenter ?

Je suis professeur de neurologie à la faculté de médecine Lyon Sud et chef de service dans l’unité des Pathologies du Mouvement et des Pathologies Neuromusculaires à l’Hôpital Neurologique de Lyon (HCL). Je m’occupe plus particulièrement de la maladie de Parkinson et des troubles du mouvement. Je suis également responsable du Centre Expert Parkinson.

 

Pourquoi, étudiant, avoir fait le choix des neurosciences ?

Les neurosciences constituent un domaine très complexe et très vaste pour lequel il y a encore beaucoup à découvrir et beaucoup à faire pour une meilleure prise en charge et compréhension des maladies neurologiques et psychiatriques. Celles-ci touchent un très grand nombre de personnes. Participer à la prise en charge de ces patients et faire avancer les connaissances sont les deux raisons principales de mon engagement dans ce domaine.

 

Quelle est à ce jour la réalisation la plus marquante dans votre carrière, ce dont vous êtes le plus fier ?

On ne travaille pas seul. Je suis très fier d’être entouré d’une équipe de médecins compétents et dévoués apportant une meilleure prise en charge aux patients atteints de maladies neurodégénératives.  Une de nos réalisations a été la mise en place des stimulations cérébrales profondes au CHU de Lyon depuis 1998.

 

Quelle est votre relation avec la fondation Neurodis et quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous porter candidat à la succession du Pr Mauguière ?

La fondation Neurodis joue un rôle qui me semble essentiel en région Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir le soutien financier à des projets de recherche de toutes envergures et sur toutes les thématiques des neurosciences. Les financements même modestes sont en effet très importants et cruciaux pour mener à bien des recherches, et j’ai à cœur de poursuivre l’action constante de Neurodis dans ce domaine.

Etant membre du Comité Exécutif de la fondation depuis quelques années, et connaissant son fonctionnement et ses accomplissements, ma candidature m’a donc paru naturelle.

 

Quels sont vos projets pour la fondation Neurodis ?

Il faut tout d’abord continuer à soutenir financièrement la recherche en neurosciences qu’il s’agisse de projets cliniques en psychiatrie ou neurologie ou de recherches plus fondamentales. C’est la première mission de Neurodis et elle doit perdurer et si possible se développer grâce à l’aide de tous. Je voudrais passer le message à chacun que les dons sont le « nerf de la guerre » et que chaque euro compte. Ces dons pourront permettre de financer des examens ou des appareils mais aussi le salaire de jeunes chercheurs.

Je souhaite également développer la communication sur les neurosciences et sur les travaux qui sont menés pour informer et dialoguer avec le grand public.

Enfin je désirerais favoriser les échanges entre les scientifiques, notamment par le biais d’accueil de chercheurs étrangers comme la fondation Neurodis le propose avec la Chaire CIC.

 

Un grand merci à vous pour ces réponses et bienvenue à vous comme Président de la fondation Neurodis !








<- retour vers Liste des actualités