Page précédente 

Ingénierie cellulaire et transfert de gène

Une solution d’avenir pour les traitements des maladies neurodégénératives

Pendant longtemps, il était admis que le cerveau adulte ne contenait aucune cellule capable de se diviser et de générer de nouveaux neurones. Il est aujourd’hui largement reconnu que des cellules capables de devenir des neurones existent au sein de notre cerveau. Il s’agit de cellules souches. Ces cellules peuvent évoluer, en fonction de l’environnement, en tout type de neurone et migrer dans n’importe quelle région du cerveau.

 

Les chercheurs souhaitent comprendre comment les cellules souches se différencient de façon normale et les raisons de certaines évolutions pathologiques. Avec la capacité, à partir de cellules souches de développer des neurones, les médecins pourraient soigner des maladies liées à la dégénérescence des cellules.

 

La plateforme d’ingénierie cellulaire de l’Institut CESAME vise à développer des thérapies cellulaires ciblées pour la maladie de Parkinson. Les chercheurs ont mis au point des lignées de cellules souches pour à terme réaliser des greffes intracérébrales de cellules produisant la Dopamine, susceptibles de remédier ainsi réellement à la maladie de Parkinson. 

 

 

 

Cette plateforme est ouverte à toute collaboration qui permettrait de développer la thérapie cellulaire pour la maladie de Parkinson.

 

Télécharger la plaquette


 Page précédente 


Quel sera l'impact du confinement sur la population ?

Répondez au questionnaire pour aider les chercheurs ![...]


Appel à projets 2020 en cours !

Le résultat sera annoncé fin juin.[...]


La fondation Neurodis finance le séjour du Dr Tyisha Williams !

En provenance des États-Unis, le Dr Williams va collaborer avec une équipe lyonnaise.[...]